I

ARKEMA

Multi50

France

Lalou Roucayrol Skipper

France

Au plaisir de la course en équipage

Deuxième de The Transat bakerly, la course en solitaire entre Plymouth et New-York, Lalou Roucayrol se tourne avec un plaisir non dissimulé vers la Transat Québec Saint Malo et son format en équipage. « Le solo, à bord de nos rapides multi50, est décidément très exigeant physiquement » avoue le skipper d’Arkema. « J’ai disputé la Transat Québec Saint Malo à trois reprises, et je n’ai qu’un seul regret, ne pas en avoir disputé plus! » Après une The Transat particulièrement ardue pour Lalou, victime d’une rupture de dérive, la Transat Québec Saint Malo serait presque « une récréation ». « C’est surtout l’ambiance extraordinairement et décontractée de la ville, des Québécois et de l’organisation qui nous fait aborder cette course avec tant de plaisir. Mais c’est avant tout une superbe épreuve sportive, rapide et tonique, avec d’incroyables rebondissements. » Lalou, qui maitrise désormais parfaitement son trimaran lancé en 2013, s’entoure pour l’occasion d’un équipage mixte de haut niveau. À ses deux compères de toujours, César Dohy et Etienne Carraz, il s’adjoint la seule gagnante féminine de l’épreuve, Karine Fauconnier qui s’était imposée en 2004 à bord du trimaran Orma de 60 pieds Sergio Tacchini. « Cette course se dispute sans routage, et il me parait essentiel de disposer à bord d’une compétence spécifique pour le travail de navigation à la table à carte. »  précise Lalou. « La descente du Saint-Laurent est aussi très physique, et quatre marins, malgré le surplus de poids qu’il engendre, me parait le bon chiffre pour traverser. » Le trimaran Arkema, dernier né de la Classe, est assurément le bateau à surveiller. Bien au point, abouti et manié par un équipage de choc, il place très haute la barre de ses ambitions…

ARKEMA

#9

Fruit de la collaboration entre Lalou Roucayrol et Romanic Neyhousser, Arkema, dont le nom de baptême est « Noir Désir », a été mis à l’eau en 2013. Véritable formule 1 des mers, le trimaran Multi50 a été conçu pour la performance. Bateau en constante évolution, il est régulièrement équipé par de nouvelles technologies. Doté de matériaux innovants, performants et résistants, le trimaran a démontré son potentiel dans la course au large en remportant la Route des Princes en 2013 et terminant second lors de la Route le Rhum en 2014.

Villes hôtes

Partenaires publics et touristiques

Site hôte

Un événement de

  • Voile Internationale Québec

Produit par

© Gestev Transat Québec St-Malo

Réalisé par Libéo